Dans cette article nous allons vous orientez sur les différentes façons de tailler du cannabis. Il doit vous permettre de supprimer tous les départs de branches qui ne seront pas aptes à terme à produire de belles fleurs souvent appeler « les gourmandes ».
Concentrer l’énergie de votre plante sur un nombre limité de bourgeons aura pour conséquence de développer des fleurs plus denses et plus productives.
La structure florale doit être concentrée au sommet de la plante où l’intensité lumineuse est plus forte.
Vous taillerez systématiquement toutes les petites branches qui ne profiteront pas de la lumière pour laisser tout l’espace nécessaire aux branches que vous aurez sélectionnées.

Règles et précautions avant la taille :

  • Attendre un minimum de 3 étages de feuilles avant de couper.
  • Le faire avec un ciseau propre et bien tranchant
  • Après la coupe il doit toujours rester assez de feuilles pour permettre à la plante de respirer et faire sa photosynthèse.
  • Garder à l’esprit qu’il faut trouver un équilibre par rapport à votre espace de culture: vous disposer de place en hauteur ou en largeur ? Pour de la hauteur partez sur 3-4 apex principaux. Pour de la largeur allez jusqu’à 8 voir plus
  • Si les nouvelles pousse passe au vert clair après la coupe c’est normal !!! N’allez surtout pas l’engraisser.

Les bases à respecter :

Tailler les branches les plus basses, se débarrasser de celles qui poussent vers l’intérieur de la plante, préférer celles qui vont chercher la lumière.

Tailler l’apex : (sommet de la plante)

Nous allons couper l’apex principal. L’énergie qui lui était alors destiné va repartir vers les tiges secondaires favorisant leur développement. Chaque tige secondaire va alors se comporter comme une tige principale développant un apex majeur et en contre bas partirons des nouvelles tiges secondaires. Ce développement prendra 7 à 10 jours environ.

apex1 apex2

Pinçage du cannabis :

Contrairement à une taille, le pinçage va permettre de stimuler le développement des ramifications tout en préservant les sommités en vue de la floraison.
Il est très utile pour uniformiser une plante.

point de Taille du cannabis

Le pinçage ralentira fortement la croissance verticale de la plante, tout en stimulant le développement des branches secondaires, donnant ainsi à la plante une forme de buisson. La plante mettra quelques jours à réparer ce pinçage, formant un nœud à cet endroit, et poursuivra ensuite sa croissance de façon normale. Le pinçage peut alors être répété si nécessaire, sur l’étage suivant nouvellement formé, ainsi que sur les éventuelles branches secondaires qui pourraient dépasser l’apex. Le pinçage est donc une excellente technique pour avoir une belle canopée uniforme de type marée verte. En pinçant régulièrement l’apex des plus grandes plantes de votre espace, durant la croissance et en début de floraison (stretch), vous obtiendrez ainsi facilement des plantes de hauteur homogène en pleine floraison, ce qui facilitera la culture et augmentera la production finale, surtout si vous cultivez simultanément de multiples variétés.
Avec un peu d’habitude le pinçage pourra être réalisé aussi rapidement qu’efficacement. En cas de pinçage trop violent qui se traduirait par un apex arraché, cela produira simplement les mêmes résultats qu’une taille classique de l’apex, ce qui ne sera donc pas dramatique.

Le supercropping

Le supercropping consiste à rediriger les branches en les brisant pour guider les pointes principales à l’horizontale, faisant ainsi que les autres branches plus proches du tronc principal acquièrent un antagonisme avec une croissance verticale. Pour réaliser correctement cette technique il faut briser la branche, en la faisant craquer de façon à ce qu’elle reste à moitié cassé, fissurée mais sans arriver à se couper complètement Après quelques jours les plantes auront récupéré créant une boursouflure à l’endroit où s’est produit la brisure finissant par récupérer complètement et sans encombres. Les branches resteront ouvertes à l’horizontal pour pouvoir atteindre une plus grande production de buds. On pourra noté en culture intérieure que cette technique permet notamment d’éviter aux plantes trop hautes de se bruler avec la lampe.

Supercropping1

Arrivé à ce point nous pouvons attacher les pointes pour guider les plantes afin qu’elles continuent de grandir dans la largeur au lieu de la hauteur. Cette technique peut se répéter tant que cela est nécessaire, même en floraison, quand par exemple, la branche principale a trop grandi et que la pointe de la tête se brûle en étant trop proche de l’ampoule, sans possibilité de la monter du à un manque de hauteur dans l’armoire. Dans ce cas il sera nécessaire d’attacher la plante au plafond de l’armoire de culture avec des fils pour que la plante n’ait pas à dépenser beaucoup d’énergie en essayant de récupérer et de lever la partie atteinte. Voici les 3 techniques de taille les plus courante dans la culture de cannabis. Mais il est tout à fait possible de ne pas tailler la plante et faire un bon rendement avec le one bud par exemple . Avez-vous essayez ?