araignees rouge

Les araignées rouge, peuvent être l'un des pires ravageurs pour nos cultures de cannabis. Nous vous donnons quelques conseils pratiques pour prévenir et guérir les attaques de ces ravageurs.

Les « araignées rouges » ne sont pas des insectes mais bien des acariens, elles se distinguent par leurs huit pattes et ont pour but d’absorber le contenu des cellules foliaires affaiblissant ainsi vos plantes, voir même de causer des dégâts irréversibles.

Un nombre important de piqûres qui se caractérisent par des points blancs sur l’ensemble des feuilles vous donne les premiers signes d’attaque d’araignées. Dès ces premiers signes, il est temps pour vous de réagir vite !

Pour lutter contre ces nuisibles il est fortement conseillé d’utiliser un insecticide biologique liquide à diluer de préférence avec de l’eau déminéralisée.

Une fois prêt à l’emploi, pulvériser votre mélange surtout sous les feuilles de la plante, là où se trouvent les colonies de petites araignées.

feuille cannabis araignees feuille2 cannabis araignee

Dans le cas d’une infection grave, le traitement devra se répéter au minimum 2 fois par semaine et ceci pendant 3 semaines car il faut savoir qu’une pulvérisation peut peut-être tuer les araignées adultes, mais la plupart des insecticides biologiques ne tuent ni les œufs, ni les larves. C’est pour cela que les traitements seront aussi répétitifs afin d’éradiquer totalement la, ou les colonies. Nous préconisons fortement l’utilisation d’un pulvérisateur à pression afin de nettoyer la plante au maximum.

Si vous ne faites rien, la propagation continuera, votre feuillage se décolorera en intégralité et les araignées finiront par former des toiles qui recouvriront totalement votre plante et celle-ci finira par mourir.

Pour éviter tout problème de parasites en général, nous vous conseillons de traiter vos plantes 1x tous les 10 jours, voir 1x par semaine en cas de grosses chaleurs à partir de la 2ème semaine de floraison, et ceci jusqu’à maximum la 4ème ou 5ème semaine de floraison.

Il est important également d’avoir des plantes en bonne santé et un milieu de culture le plus stérile et équilibré possible, les nuisibles arrivent souvent à cause d’un mauvais substrat de type « universel », non décontaminé de larves d’insectes ou autre matière pathogène et le pH est souvent trop élevé. C’est pour cela que nous vous conseillerons toujours d’utiliser une terre de Grow shop type Biobizz lightmix ou autre qui soit décontaminée et stabilisée au niveau du pH (6.0/6.5).

Les températures sont également très importantes dans le cas d'une culture intérieure à savoir que ces acariens sont très féconds. La femelle pond de 2 à 10 œufs par jour. À 30°C, l'incubation se fait en quatre jours contre 22 jours à 15°C, les plus robustes sont déjà capables de pondre de 3 à 10 jours seulement après leur éclosion.

Les différents insecticides Biologiques :

  • Bioshark : certainement un des insecticides bio des plus efficaces, préventif et a la fois curatif contre la plupart des ravageurs, à base d’huiles essentielles qui gardent les insectes à distance.
    BioShark Dislike contient des teintures organiques et des huiles d’origine végétale.
  • Pire Prot : Phyto-fortifiant d’origine naturelle (Pyréthrine) riche en éléments minéraux et nutritifs qui agit par contact en contrôlant une grande quantité de ravageurs: araignées rouges, pucerons, mouche blanches, chenilles, thrips, cochenilles et autres.
  • Huile de Neem : Insecticide naturel, sélectif, avec une action par ingestion et contact, provenant de l’huile des graines de Neem (Azadirachta indica).
  • Azaprot : Azaprot est un extrait de Neem de haute efficacité qui en plus de promouvoir les processus biologiques de la plante, possède un puissant effet répulsif contre les insectes et acariens qui attaquent la plante par diverses voies.
  • Bacil Prot : insecticide biologique agissant par ingestion et paralysant l’appareil digestif des ravageurs, libérant ainsi votre culture dans les jours suivants.