La culture avec la gestion de l’électroconductivité (EC) est la manière la plus efficace pour nourrir le cannabis tout au long de sa culture. Avec l’EC, les plantes sont alimentées au plus juste, ni trop, ni trop peu.

Cultiver avec contrôle de l’EC : un testeur

Testeur d'EC

Qui dit EC, dit testeur d’EC.
Le premier prix se situe en deçà d’une quarantaine d’euros. Ce petit investissement apporte de grands avantages :

  • Une gestion parfaite des engrais tout au long de la culture,

  • des plantes en meilleure santé,

  • une production en hausse.


Comment cultiver en contrôlant l’EC

De la germination au tout début de la croissance

Durant la période de germination, les graines sont plantées dans un substrat dit de germination (terre de germination, pastilles de tourbe) totalement dépourvu d’engrais. Au bout de 3 à 5 jours, les jeunes plantes sont rempotées dans des pots de 1 litre remplis de Light-Mix. La terre de Light-Mix est légèrement engraissée. Son EC est égal à 1.2. Ainsi, pendant 10 jours, aucun engrais supplémentaire ne doit être ajouté car la plante dispose de tout ce dont elle a besoin. En revanche, le stimulateur de racine reste de mise.
Après cette période, les plantes sont rempotées dans leurs pots définitifs (de 7 à 11 L). Dès lors, en fonction des besoins du cultivateur, il est possible :

  • De laisser les plantes en croissance le temps que le cultivateur jugera nécessaire (une semaine de plus par exemple),
  • ou bien, de passer en floraison 2 à 4 jours après le rempotage.

Comment mesurer l’EC

Le Light-Mix apporte à la plante tout ce dont elle a besoin pendant 10 jours. Ensuite, il faut commencer à l’engraisser. Et pour la nourrir correctement, la gestion de l’EC intervient :

  1. Ajouter les stimulateurs à l’eau d’arrosage, selon le schéma de culture du fabricant de fertilisants choisi (Aptus, Canna, Advanced Nutrients).
    Du phosphore (P) en début de floraison. Durant cette phase, les plantes grandissent beaucoup. (Période de stretch)
  2. Puis, lorsque le stretch s’arrête, les premières fleurs apparaissent (Boom floral). Il est temps d’ajouter du potassium (K), toujours selon le schéma de culture de la marque d’engrais.
  3. Une fois les stimulants (P et K) et additifs si besoin (Calcium, Magnésium) ajoutés à l’eau, mesurer l’EC de l’eau en trempant les électrodes du testeur dans l’eau d’arrosage (la tête en bas).
  4. Puis, ajuster l’EC avec la base NPK. (Voir bases NPK des marques d’engrais). Chez Aptus par exemple, le produit s’appelle All-In-One. Il suffit alors d’ajouter la base jusqu’à ce que le testeur d’EC annonce le taux préconisé. (Voir tableau ci-dessous)

Culture du cannabis en terre avec contrôle de l'EC

 

Il est important de considérer ce tableau comme une base de travail. Les chiffres indiqués sont valables pour une génétique dont la floraison se situe aux alentours de 8 semaines comme l’Apolo Jack de Queen Seeds (53 à 60 jours). Les cultivateurs doivent ajuster ce tableau si le temps de floraison de la génétique est plus court… ou plus long. La méthode de calcul de l’EC est expliquée dans le seconde partie de ce tutoriel.

Les bases NPK des principaux fabricants d’engrais (terre)

Aptus : All-In-One
Canna : Terra Vega (croissance) et Terra Flores (floraison)
Advanced Nutrients : Sensi Grow A+B (croissance) Sensi Bloom A+B (floraison)
House & Garden : Component-1 Terre ou A&B Terre


Page suivante >