Un taux d’humidité trop élevé peut s’avérer dévastateur pour les fleurs du cannabis. L’hygrométrie peut dépasser les limites de l’acceptable en fonction des régions et des saisons, aussi bien dans le cas de culture en intérieur qu’en extérieur. Le risque d’une humidité trop élevée est de récolter des têtes moisies impropres à la consommation. Consommer ces moisissures est dangereux pour la santé.

Les types de moisissures

L’apparition d’Oïdium, Botrytis et Mildiou est souvent la conséquence d’un stress hydrique. Il peut s’agir d’une déshydratation due à une forte chaleur suivie de pluie ou d’humidité. Lorsqu’un organisme perd l’eau nécessaire à sa vie, son système immunitaire s’en trouve affecté et des cellules dégénératives se forment.

Les gestes de prévention

Afin d’éviter une infection des plantes par des champignons, plusieurs précautions sont à prendre :

  • Circulation d’air : le cannabiculteur doit s’assurer qu’il y ait toujours de l’air en mouvement sur les feuilles et les bourgeons avec l’aide d’un ventilateur.
  • Un climat tempéré : les températures supérieures à 20 °C aident à la prévention d’apparition de spores de champignons.
  • Limiter l’humidité : les têtes ne doivent pas être exposées à l’humidité. Et si tel était le cas, le temps d’exposition doit être très limité.

 

L'Oïdium

L’Oïdium, appelé aussi maladie du blanc, est une forme asexuée de champignons. Il apparaît souvent en mai lorsque la chaleur devient plus forte mais que l’humidité reste élevée. Il peut également être provoqué par des écarts de température importants entre le jour et la nuit. Cultiver du cannabis à proximité de vignes comporte également un risque de contamination par ce champignon.

Description de l’Oïdium

L’Oïdium forme d’abord sur les feuilles une poudre ressemblant à de la farine de couleur blanche pouvant varier à du blanc-gris. Il peut aussi toucher les tiges et les fleurs.

oïdium oïdium

Traitement de l’Oïdium

Oidioprot Oidioprot de Prot Eco est une poudre composée de micro-organismes. Entièrement naturel, ce produit est un parfait rempart à l’Oïdium. Il peut être utilisé jusqu’à 15 jours avant la récolte. Comme il est biologique, il ne laisse aucun résidu sur les fleurs.

 

Le Botrytis

Le Botrytis est un genre de champignon classé parmi les parasites nécrotrophes de plante, autrement dit, qui tuent les tissus de la plante tout au long de sa colonisation. Il touche les parties aériennes de la plante et s’infiltre par des tissus qui ont subi des liaisons mineures ou majeures. Une atmosphère humide et chaude est une des causes de son apparition. Un excès d’azote lors de l’engraissage des plantes peut stimuler son implantation.

Description du Botrytis

Un duvet gris se forme sur les feuilles et les fleurs. Les feuilles prennent une couleur brune et les fleurs fanent précocement.

Botrytis Botrytis

Traitement du Botrytis

Botryprot Botryprot de Prot Eco est un phyto-fortifiant biologique. Le produit est composé d’un mélange de nutriments et d’extraits de micro-organismes gourmant du Botrytis. Ce fongicide ne laisse aucun résidu. Il peut être utilisé quasiment tout au long de la vie de la plante jusqu’à :
  • 10 jours avant la récolte en culture intérieure,
  • 15 jours avant la récolte en culture sous serre.

 

Le Mildiou

Le Mildiou est un nom générique qui englobe une famille de champignons parasites que les spécialistes en agronomies classe comme un « pseudo-champignon ». Il fait son apparition en général durant l’été.

Description du Mildiou

Le Mildiou apparaît sous forme de moisissures blanches à l’aspect cotonneux mais aussi par des taches brunes sur les feuilles. Il dégage une odeur forte et désagréable très significatives.

Botrytis Botrytis

Traitement du Mildiou

Mildiuprot

En traitement Bio, le MildiuProt Plus de Prot Eco (très bientôt disponible sur le site) est un fortifiant fabriqué avec des anti-oxydants, des protéines et des produits naturels.

Beltasur

Si l’attaque est trop avancée et que le MildiuProt Plus ne suffit plus, le Beltasur 500 est un traitement de choc. Mais attention, ce produit est chimique. Il ne doit pas être utilisé après la 3ème semaine de floraison.

 

Traitement préventif général

Un traitement préventif est peu couteux. Il a l’avantage de protéger la plante de toute attaque fongique et de tranquilliser le cultivateur.

Fungone

Il existe notamment le Fungone d’Aptus. Il lutte contre les champignons, les bactéries et les virus. Il est nullement toxique et ne laisse aucun résidu. Son action nettoie les feuilles et neutralise les attaques. Il peut être utilisé jusqu’à la 4ème semaine de floraison pour une variété Indica et jusqu’à la 5ème semaine pour une variété Sativa.

 

Un dernier conseil

En cas d’attaque sévère : supprimer toutes les fleurs touchées et même celles se trouvant à proximité des zones infectées car la prolifération est très rapide. Le risque est de perdre une récolte complète.