BHO, Honey, Wax, Shatter, les extraits de cannabis sous toutes leurs formes se diversifient chaque jour davantage. Les nouveaux noms apparaissent à mesure que des nouveaux types de types de raffinements sont découverts. Ces produits gagnent en popularité auprès d’une clientèle cherchant des effets puissants. Mais aussi vers celle qui souhaite fumer sainement. En effet, ces produits consommés avec des vaporisateurs ou des pipes à eau permettent une consommation du cannabis sans combustion donc sans goudron.

Les secrets de la fabrication du shatter en vidéo

Du BHO et un peu de matériel

La recette du shatter est assez simple à mettre en œuvre.

Ingrédient de base :

  • Du BHO.

Matériel :

Préparation

  1. Faire chauffer le BHO dans le plat en pyrex posé sur la plaque chauffante. Un système au bain marie ou au gaz peut aussi convenir.
  2. Sous l’effet de la chaleur, le BHO change de couleur. A l’aide de la spatule, bien le mélanger et le malaxer jusqu’à ce qu’il atteigne une couleur foncée.
  3. Puis, récupérer le produit. Le poser sur le tapis en silicone et direction le dessiccateur relié à la pompe à vide.
  4. Le futur shatter gonfle et dégonfle sous l’effet de l’air aspiré et expulsé. Les impuretés qui auraient pu résider sont totalement extraites. Au bout de quelques minutes, le shatter est – presque – prêt.
  5. Il ne reste plus qu’à le passer une dizaine de minute au congélateur. Le froid accélère la solidification du shatter qui est maintenant prêt à être consommé.
shatter