BHO : Butane Hash Oil ou Butane Honey Oil

Le BHO est de l’huile essentielle de cannabis. Il rentre dans les types d’extraction à base de solvant. Le BHO s’obtient avec du butane, comme son nom l’indique.
La transformation du cannabis en huile permet d’obtenir un produit qui présente une concentration de THC avoisinant les 60 %. Les autres cannabinoïdes (CBD, CBN, etc.) sont également conservés, ainsi que les terpènes (molécules aromatiques) comme pour une huile essentielle classique. La qualité de la matière première est proportionnelle à la quantité d’huile obtenue. La quantité de BHO est plus importante lorsqu’elle est réalisée avec des têtes de cannabis.
Le ratio manucure/BHO se situe en moyenne autour de 15 :1. 15 grammes de manucure (10 à 20 g selon la concentration en trichome de l’herbe manucurée) pour 1 gramme de BHO.

Les indispensables pour extraire du BHO

L’extraction du cannabis sous forme de BHO nécessite un peu de matériel mais indispensable :
  • Un extracteur de résine,
  • du gaz butane sans impuretés de marque Colibri,
  • un plat en Pyrex,
  • une lame de rasoir,
  • du papier cuisson (sulfurisé).
Des outils facultatifs existent également pour faciliter le travail comme des plats en silicone et des tapis en silicone.

Extraction du BHO

Extraction du BHO

L’extraction du BHO constitue une opération facile à réaliser.
Il est sanitairement important d’utiliser un gaz ne contenant aucune impureté. Les impuretés du solvant –fabriqué à base de pétrole, faut-il le rappeler – seront présentes dans l’huile. Sa consommation est dangereuse pour la santé. Par ailleurs, les saveurs s’en trouvent endommagées et altérées.

Les petits secrets pour une extraction de BHO réussie

Ne pas tasser la manucure

La quantité de BHO obtenue dépend de la manière dont le tube d’extraction est rempli. Il s’agit à la fois de ne pas tasser la manucure (ou les têtes) dans le tube tout en limitant ou évitant les poches d’air entre les éléments. Le gaz peut ainsi circuler librement et emprisonner les constituants de l’huile.

Les tubes au froid

Avant de procéder à l’extraction, les tubes doivent avoir séjourné 2 ou 3 heures au congélateur. Cette opération améliore la séparation des trichomes lors de l’extraction.

Protection des mains

Il est utile de prévoir des gants de protection afin de limiter l’impact du froid sur les mains par :

  • L’action des tubes placés préalablement au congélateur,
  • et du froid généré par l’expulsion du gaz.

Extraire à l’extérieur

Le butane est un gaz extrêmement inflammable. Pour votre sécurité, l’extraction est à procéder à l’extérieur de l’habitation. Ne pas fumer, s’éloigner de toute flamme ou étincelle. Les vêtements synthétiques contiennent de l’électricité statique. A éviter lors de la manipulation du gaz.

Fabriquons du BHO en vidéo

 

Méthode d’extraction du BHO

L’extraction

  • Introduisez le cannabis préalablement découpé en petites parties dans l’extracteur de résine. Remplissez au maximum votre extracteur.
  • Refermez le couvercle. La manucure ne peut s’échapper car l’autre extrémité du tube contient une grille.
  • Placez un plat en Pyrex sous le tube.
  • Placez la tête de la bouteille de gaz dans l’emplacement prévu sur le tube.
  • Appuyez. Le gaz s’échappe. En quelques secondes, il enveloppe le contenu de l’extracteur et piège trichomes et terpènes. Le liquide s’écoule vers le bas dans le plat en Pyrex.
  • Le liquide a une couleur or ou dorée lorsqu’il atteint le plat. Dès que sa couleur devient transparente, il faut arrêter. La matière première est vidée de toute sa substance.

La purification économique

evaporation huile

Afin de garantir une consommation saine, une dernière opération s’impose : celle de procéder à l’évaporation totale du gaz contenu dans l’huile.
Pour nettoyer le BHO, il faut le chauffer. A feu doux. Il existe plusieurs méthodes, voici la plus sûre :

 

 

 

  1. Prévoir un récipient plus large mais nécessairement plus haut que celui qui a été utilisé pour récupérer l’huile. Versez-y de l’eau chaude. (Afin de préserver les saveurs du cannabis, la température de chauffe doit être inférieure à 40 °C.)
  2. Posez le plat contenant le BHO dans le récipient contenant l’eau.
  3. L’huile forme des bulles sous l’action de la chaleur. Le gaz présent s’échappe. Cette étape peut durer jusqu’à une heure. Lorsqu’il ne reste plus que des microbulles dans le BHO, il faudra aider pour accélérer et finaliser le processus. Il s’agit de percer les microbulles à l’aide d’une simple aiguille.
  4. Récupérer le BHO purifié en le raclant avec les lames de rasoir. Le plat de pyrex doit être encore tiède afin d’optimiser la récupération.
  5. recuperer bho
  6. Laissez reposer votre BHO durant une heure sur du papier à cuisson sur lequel l’huile ne collera pas en refroidissant.
  7. Puis, renouvelez l’opération de chauffage une seconde fois afin de s’assurer de l’évaporation totale et définitive du gaz.
  8. Après avoir déposé le BHO sur le papier sulfurisé, placez le tout au congélateur. L’huile durcie par le froid est plus facile à décoller.

La purification optimale (avec la pompe à vide)

L’apparition de la pompe à vide dans le processus de purification du BHO est une grande avancée dans la consommation la plus saine de cette huile de cannabis. Connecté au dessicateur, le BHO est malaxé par l’aspiration de la pompe à vide. Les bulles de gaz résiduelles sont extirpées hors de l’huile. Le BHO est totalement pure et propre à la consommation.

 

Extraction de différentes variétés de cannabis

Amnesia Haze (Shatter)

amnesia

 

Fire Alien Kush (Budder)

fire

 

Moby Dick (Shatter)

mobydick