Feuilles qui jaunissent ou qui brunissent anormalement, tâches sur les feuilles, coloration des tiges, ces symptômes sont les signes d’un manque ou d’une surabondance en nutriments.
Pour diagnostiquer les carences et les excès, il faut d’abord distinguer les deux grandes catégories de nutriments : mobiles et immobiles Tout d'abord, les nutriments mobiles.

Les nutriments mobiles

La plante a besoin d’une douzaine de nutriments pour croître et fleurir dans de bonnes conditions. Ces nutriments mobiles sont sollicités par les jeunes pousses. Si un excès ou une carence vient à apparaître, ce sont les feuilles du bas (les plus anciennes) qui en montrent les symptômes.

L’azote (N)

Carence

La carence en azote se traduit par des feuilles d’un vert clair uniforme. La plante pousse lentement et les feuilles du bas jaunissent. Les tiges peuvent également virer à la couleur pourpre. Un stimulateur de croissance (riche en azote) ajouté à l’eau d’arrosage corrige le problème.

Excès

De l’azote en excès provoque un fonçage des feuilles. Dans le pire des cas, les feuilles se fanent et tombent.

Carence en azote du cannabis Excès en azote du cannabis

 

Le Phosphore (P)

Carence

Les symptômes d’une carence en phosphore s’exprime par les feuilles du bas qui prennent un couleur vert-foncé, légèrement bleuté. Les veines des feuilles virent au pourpre, puis se couvrent de taches brunes.
Ce type de manque se produit généralement sur des plantes déjà développées. Une terre ou une eau acide peuvent être à l’origine d’un manque de phosphore.
L’une des solutions est arroser ses plantes en ajoutant un stimulateur de floraison (riche en Phosphore).

Excès

Le phosphore administré aux plantes en excès provoque une couleur d’un vert kaki pour les plus résistantes et jaunes-marrons pour les moins résistantes. La photo ci-dessous montre parfaitement les brûlures des feuilles à un stade très avancé de la surfertilisation du plant.
Solution : rincer la terre et stopper l’engraissage jusqu’à ce que les feuilles retrouvent une couleur normale.

Carence en azote du cannabis Excès en azote du cannabis

 

Le Potassium (K)

Carence

Les feuilles les plus anciennes (celles du bas) jaunissent. Des lésions nécrotiques apparaissent sur le bord des feuilles. Les branches tout comme le tronc se fragilisent et cassent facilement. Il arrive aussi que les extrémités des feuilles frisent et brûlent. En manque de potassium, la plante devient sensible aux maladies.
Un excès de calcium empêche l’assimilation du potassium.
Un engrais avec un taux de potassium élevé peut redonner vigueur à votre plante.

Excès

Les feuilles des plantes prennent une couleur vert foncé. L’extrémité des pâles est brûlé. Dans le cas de la photo ci-dessous, un rinçage est d’abord conseillé. Arroser avec de l’eau claire pendant quelques jours jusqu’à ce que les feuilles retrouvent leur couleur normale.

Carence en potassium du cannabis Excès en potassium du cannabis

 

Le Magnésium (Mg)

Carence

L’insuffisance de magnésium provoque un jaunissement, parfois un brunissement des feuilles. Les symptômes apparaissent d’abord sur les feuilles les plus anciennes. Une chlorose (déficience en chlorophylle) progresse de l’extrémité des feuilles vers l’intérieur en formant des points jaunes.
Solution : ajouter du magnésium à la solution nutritive comme le CaMg d’Aptus.

Carence en magnesium du cannabis

 

Le Zinc (Zn)

Carence

Une plante déficiente en zinc devient anémique. Elle développe une chlorose. S’en suit un rétrécissement des inter-nœuds et de la taille des feuilles. Les bords des feuilles se recroquevillent et se rident.
Un pH trop élevé est souvent à l’origine d’une carence en Zinc rendant l’assimilation de ce nutriment impossible.
Solution : diminuer le pH de la solution nutritive.

Carence en zinc du cannabis

 

Une observation quotidienne des plantes permet de déceler les carences et les excès dès leur apparition.

Aptus

Page suivante >