Option 1 : feuilles brûlées, plante de cannabis de couleur vert foncé avec un aspect plastifié, croissance bloquée, petits buds, tous les symptômes d’une surfertilisation sont réunis.
Option 2 : la récolte est prévue dans 10 jours. Dans ces deux cas, un rinçage s’impose. Objectif : élimination des engrais contenu dans la terre.

 

Rinçage du cannabis

 

Le rinçage, c’est quoi ?

Le rinçage permet d’éliminer les engrais présents dans la terre. Une grande quantité d’eau est versée dans les pots jusqu’à ce que les nutriments soient totalement dissous du substrat. Cette opération prend du temps mais elle est salvatrice en cas de surdose d’engrais ou en fin de floraison.

Surfertilisation et rinçage

Les plantes semblent bloquées dans leur évolution. Les pieds restent petits, les fleurs ne gonflent pas, les feuilles sont de couleur vert foncé avec éventuellement des brûlures : la plante a été très probablement surfertilisée.

Les raisons d’une concentration importante d’EC

Un cultivateur peut suivre à la lettre le schéma de culture proposé par le fabricant d’engrais, respecter le taux d’EC conseillé à la plante et se retrouver avec des plantes surfertilisées. Une température trop élevée est souvent à l’origine de ce dérèglement. L’eau s’évapore trop rapidement de la terre et la plante n’a pas le temps d’assimiler sa nourriture. Les nutriments se concentrent alors dans la terre et au bout d’un certain temps, la terre devient trop riche pour le végétal.

Comment mesurer l’EC de la culture

Testeur d'EC

Il suffit de verser de l’eau distillée (EC = 0) dans la terre de la plante soupçonnée d’être surengraissée. Le pot est placé dans un récipient. Il suffit alors de tester l’EC l’eau qui s’est écoulée. Si le taux d’EC se trouve au-dessus des normes conseillées, le surengraissage est confirmé.

En cas de surfertilisation, un rinçage est une aubaine pour la plante. Mais, l’action de rincer permet seulement à la terre d’être débarrassée des engrais qu’elle contient. Pas la plante qui, elle, contient encore (trop) de fertilisants. Il faudra nourrir la plante avec de l’eau et des enzymes le temps que les feuilles retrouvent leur couleur normale. Note : le température de l'eau fait varier le taux d'EC. Des testeurs à compensation de température (voir image ci-contre) permettent d'obtenir un résultat plus précis.



Pourquoi rincer ses plantes avant la récolte ?

Consommer un herbe qui contient des fertilisants n’est pas propre à la bonne santé humaine. Sur le plan, gustatif, l’herbe a un goût « chimique ». La fumée pique la langue et irrite les poumons jusqu’à provoquer une toux parfois persistante. 10 à 15 jours avant la récolte, un rinçage permet de supprimer les engrais de la terre. La plante a ensuite le temps de digérer les nutriments qu’elle contient. Totalement dépourvue de nourriture, elle puise dans ses réserves. Elle exprime alors tout son potentiel qualitatif et gustatif. Les fleurs murissent plus rapidement, deviennent plus compactes et donnent un produit avec un goût doux et sucré, débarrassé des résidus chimiques ou organiques.

En résumé, le rinçage est primordial en cas d’abus d’engrais. Et, en fin de floraison, son action est aussi importante pour la plante que pour son consommateur.

Page suivante >